Pour situer le Collège Notre-Dame-de-l'Assomption dans le temps, il faut se référer aux origines des Soeurs de l'Assomption de la Sainte-Vierge.

Cette congrégation de religieuses, fondée en 1853, s'est donnée pour mission apostolique l'instruction et l'éducation des jeunes en milieu scolaire. Comme les pionnières de cette congrégation sont quatre jeunes filles de la paroisse de St-Grégoire, c'est donc là que leur mission commence à s'exercer.

En 1872, pour des raisons bien justifiées, la congrégation décide de transférer le siège de sa fondation à Nicolet. Sans tarder, elle ouvre un pensionnat pour jeunes filles. On y dispense alors l'enseignement des cours élémentaires, moyens et supérieurs.

En septembre 1909, l'Institut SASV juge à propos d'ajouter aux cours académiques du pensionnat le cours commercial bilingue pour avantager les nombreuses élèves pensionnaires qui, depuis les débuts de l'établissement des Soeurs de l'Assomption à Nicolet, viennent des États-Unis poursuivre leurs études. Elles cherchent, dans une institution catholique française, l'équivalent académique des High Schools américains.

Un autre élément de culture suscite de l'intérêt dès l'origine du pensionnat SASV : c'est l'enseignement de la musique. La congrégation pousse son intérêt jusqu'à ouvrir en 1934, à même le pensionnat, une école supérieure de musique affiliée à l'Université Laval.

En 1935, ce même institut SASV intègre le cours classique à la grille-horaire des cours. Une nouvelle entité est donc constituée. C'est le Collège classique appelé aujourd'hui Collège Notre-Dame-de-l'Assomption selon la charte d'incorporation de 1954.

Les Soeurs de l'Assomption, soucieuses de former les jeunes filles en vue de leur rôle futur dans la famille et dans le milieu social, établissent un institut familial à Nicolet.

En 1964, avec la création du Ministère de l'Éducation du Québec, le système scolaire change ses structures. C'est pour répondre à ces nouvelles normes qu'en 1970, l'Institut des SASV est reconnu d'intérêt public par le Ministère de l'Éducation du Québec sous le nom de Collège Notre-Dame-de-l'Assomption selon la charte d'incorporation déjà obtenue pour le Collège classique en 1954.

En janvier 2006, le Collège Notre-Dame-de-l'Assomption procède à la relève institutionnelle. Le Conseil d'administration souhaite poursuivre le développement du Collège en accueillant des garçons dès septembre 2007, toutefois, la résidence demeure réservée aux filles seulement. C'est en septembre 2011qu'une résidence pour garçons voit le jour au CNDA.

Plus d'information : www.sasv.ca

Faire un don

Vos dons contribuent à maintenir l'excellence de l'enseignement et de l'encadrement scolaire pour les jeunes de la région.

Faites un don dès maintenant

LEs ancien(ne)s

La Fondation souhaite maintenir les liens et développer le sentiment d'appartenance chez les anciennes et les anciens élèves du Collège.

En savoir plus